...

Un Thread Horreur en Live sur Twitch

Un concept, une réalisation, une exécution technique et une diffusion By Oopercast.

En Novembre 2022, les équipes Oopercast ont souhaité marquer le coup, en proposant un nouveau concept de jeux interactif sur Twitch. Un direct de trois heures, sur fond d’histoires d’horreurs, et d’une narration interactive et engageante pour la communauté. Incarnée par une jeune streameuse prometteuse, Khironi, et sa bande de potes, pour régaler sa communauté, qui avait atteint un Sub Goal : Faire le premier Khironi Horror Show.

L’arc narratif de l’émission est composé de trois séquences.

Séquence 1 : On se met dans le bain de l’horreur. On propose alors à nos trois streamers, de commencer la soirée, par une phase de gaming, sur le célèbre jeu d’horreur Devour. Une séquence que nous mettons en place dans l’arrière décors du plateau d’Oopercast, que nous avons équipé pour l’occasion : De 3 stations de Gamings. (dont on récupère le signal sur le mélangeur vidéo) 3 caméras WebCams, connectées au mélangeur principal. 2 caméras de surveillances PTZ, pour obtenir des plans de coupes des joueurs en train de jouer. (Et leurs réactions lors de quelques surprises) Et quelques moyens lumières pour créer une ambiance terne, stressante, et horrifiante.
Cette séquence est donc réalisée par le Réalisateur, qui switch entre les différentes sources caméras, et jeux. Le tout incrémenté d’actifs graphiques, hypers cools, dans une DA horrifique. Of course, la séquence à son lot de Beds audios stressants, de sound effects et de screamers. Ainsi que des interventions d’acteurs masqués ou autres pièges physiques qui viennent de temps à autre pour effrayer les streamers.

 

Séquence n°2 : Plongez avec nous, dans les histoires de la communauté. En amont de l’événement, nous avons fait appel à la communauté de Khironi, afin de collecter des histoires effrayantes, vraies, ou fausses. Un bon moyen pour créer de l’engagement en amont de l’événement. Nos équipes de post production ont ensuite mis en image, à la manière de vidéos FaceLess, très collées au style de montage Youtube, ces histoires. On en sort donc des capsules, racontées par des voix horrifiques, et imagées par des successions d’images de stock. Ces capsules vidéos, sont projetées dans le Grand écran du plateau d’Oopercast, et filmée de façon à faire comprendre à l’audience que les streamers regardent le contenu en même temps qu’eux.

Une fois une histoire terminée, on lance un sondage sur Twitch, proposant à la communauté de voter, si oui ou non, l’histoire est vraie. Un bon moyen de créer de l’interactivité avec le public. Enfin, la séquence se mêle également d’histoires racontées directement par les streamers sur le plateau, et sur lesquels la communauté doit voter également. Une belle séquence bien flippante, et bien sûr accompagnée de son lot de lights designs, de sound designs et de musiques stressantes.

Séquence n°3 : Un jeu décisionnel, hyper interactif et hyper engageant. Le concept est simple. On entre dans un rôle play. Les Streamers, sont projetés dans un univers graphique, lumière et sonore complètement différent. Ils sont une bande d’explorateurs, mais se sont perdus dans une forêt. D’un coup, la voix leur indique qu’ils vont devoir faire des choix. Nous envoyons à ce moment là, le premier d’une longue série de magnétos, capsules vidéo avec une narration de la voix démoniaque, et des visuels illustratifs, qui les invite à faire des choix : Prendre le chemin de gauche, du milieu, ou de droite ? Suivre la grand-mère, l’enfant perdue, ou le Shérif ? Et bien d’autres.

Véritable mécanique, d’arbre décisionnel, nous avons prévu un scénario évolutif, et sur lequel les choix ont un impact sur la suite de la narration. Et attention, les joueurs ont des vies. Des mauvais choix peuvent conduire à la mort, parfois même définitive. Cette séquence est également très interactive, puisque des sondages, présentant les même choix qu’au streamers, permettant aux viewers, d’impacter le déroulé de l’émission. Bref, cela nous amène à la fin de ce premier opus, et cette version du Live Horror Show. Un beau succès vis à vis de l’audience avec un Watchtime moyen de 2H40 sur 3 heures. Des tonnes de messages positifs, et de commentaires avec des retours hyper sympathiques de la communauté, et surtout 1000 EUR de dons, collectés pour le compte de la SPA. Une belle aventure collective, et une superbe exécution conceptuelle, narrative, graphique, artistique et réalisation des équipes Oopercast.

 

Nos prestations

Notre équipe technique

Nos dernières réalisations

Seraphinite AcceleratorOptimized by Seraphinite Accelerator
Turns on site high speed to be attractive for people and search engines.